Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Pourquoi Aimer Novembre ?

2 Novembre 2013 , Rédigé par MarinaB. Publié dans #Histoires

Pourquoi Aimer Novembre ?

Pourquoi Aimer Novembre ?

D’habitude, le mois de novembre est un de mes mois « non-préférés » (pour ne pas dire « le moins préféré » ?).

D’habitude ça se passe comme ça : la nature commence à « plier bagage », à tourner en rond - plus coté nuit, que coté jour, le vent s’engouffre dans les moindres ouvertures, et la télé devient à peu près la seule source de la luminosité ambiante. Bref, la joie… !!

Et cette année, à son approche, du moi de novembre donc, je me disais : « Wow, encore un à se farcir. 30 jours, quand-même… .J’appréhende sa mauvaise influence sur nos esprits et âmes et sa grisaille toute-puissante… ». Disons, un passage à contrecœur. Juste parce qu’il faut le faire

C’est avec toutes ces pensées ultra positives que j’ai abordé la journée d’hier. Une pluie bien dense, bien « novembre-èsque » apportant de l’eau à mon moulin du ruminage toute la journée, je me sentais bien engagée dans le droit de râler contre ce cours injuste des choses, que la nature nous versait sur la tête.

Et puis le soir est arrivé (très peu de temps après le matin, disons le). La pluie continuait comme si de rien n’était. Et je me retrouvais sur la terrasse d’un café, bien abritée, une amie à coté et un verre de vin à la main.

Une douce lumière jaune-pâle éclairait la petite rue, les tables en bois sentaient la pluie, qui, elle, tambourinait sur les pavés, fidèle à elle-même. Et soudain, j’ai entendu sa musique. Les feuilles dansaient, quelque chose entre une valse et un foxtrot, en prenant bien le soin d’accomplir des figures lentes et fluides, avant de se poser avec un léger souffle, dans leurs propres reflets.

J’ai regardé autour et j’ai senti traverser un moment de grâce – dans la lumière de cette soirée, avec ce bruit et cette soudaine et si inattendue chaleur de la pluie, avec les couleurs orange et or des feuilles des platanes, qui se posaient à nos pieds, avec cette conversation avec une amie dont les sujets donnaient parfaitement le change au sens des choses qui nous entouraient. Avec toute cette musique du mois de novembre.

Et je me suis dite : « Et si le moment était venu de poser les armes ? Et si le moment était venu de laisser partir les choses qui nous encombrent ? De les laisser glisser avec la pluie et les voir disparaitre dans la valse des feuilles d’automne ?

Et si, enfin, le moment était venu de commencer à aimer le mois de novembre ? »

A très vite.

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article