Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Smoking or Not Smoking : That is a Question

28 Août 2013 , Rédigé par Marina Bogdanova Publié dans #LifeStyle, #Photo Street

Smoking or Not Smoking : That is a Question

“Smoking or Not Smoking : That is a Question”

Il m’est arrivé un truc cette année : j’ai arrêté de fumer. Sans faire exprès. Je fumais depuis des années en ce qu’on appelle une « fausse fumeuse » : que le soir (sauf en période de « grosses crises » et avec un verre (de blanc, surtout) .

Pendant des années j’y tenais, à ma cigarette, comme à la prunelle de mes yeux. Quand quelqu’un me disait qu’il était en train, ou avait envie d’arrêter de fumer – je lui répondais : « Pourquoi faire ?? ». Et si ce quelqu’un me demandait à moi si je voulais arrêter de fumer, ma réponse était ferme : « NON ».

J’ai eu des larmes aux yeux, sans blague, quand, il y a des années, une loi a interdit en France de fumer dans des restos et des bars. Comment est-ce qu’on peut NE PAS FUMER DANS UN BAR ?? Pour moi c’était une aberration. Et dans un restaurant ? Alors que la cigarette du « entre l’entrée et le plat » était si douce? L’horreur que ça était - de sortir dehors en plein hiver, bien sur (maintenant que l’hiver dure 10 mois sur 12 à Paris c’est cool), pour en fumer une, tout en tenant son verre. Non mais parce qu’il fallait prendre son verre avec, sinon c’est pas drôle.

Je criais sur tous les toits que l’Afrique est le continent le plus cool, parce que là-bas on peut fumer partout, oui monsieur (travaillant dans l’aérien à ce moment-là il était facile pour moi d’affirmer ce genre de truc).

Et puis je me suis habituée, comme tout le monde. A ne plus avoir de questions au resto’ : « Fumeur ou non-fumeur ? », à ne plus sortir dehors l’hiver avec mon verre à la main, à ne plus fumer pendant les repas (ce qui est une bonne chose, vous me direz).

Et puis, cet hiver, j’ai eu une grosse crève, avec la toux et compagnie. Pas envie de fumer du tout. Et alors, plusieurs jours sont passés comme ça, et… je ne sais pas moi-même comment, je me suis déshabituée. Plus envie de fumer. Du tout. Même pas avec un verre. Beurk.

C’est tellement bizarre, qu’il m’arrive même à me dire : « Tiens, ça aurait été sympa là-maintenant, de fumer une clope », juste une réflexion « comme ça ». Et ben non, pas envie.

Ce qui est dingue dans cette histoire, c’est que je me pose cette question : « Comment ça se fait, qu’il y ait des addictions dont on AIMERAIT BIEN se débarrasser et que, même avec toute la bonne volonté du monde, on n’y arrive pas ?? On en a tous une comme ça , non ? Non ??

Et puis, il y a des addictions, avec lesquelles le monde entier se bat, tellement que c’est un « fléau » et tellement que c’est mauvais, et là – boum - on arrive à les lâcher comme ça, sans problème. Ça vous arrive à vous, ce genre de chose ? ? Décidément, nos addictions nous appartiennent.

Je tiens à rajouter ici que la jeune femme sur la photo, Caroline, en dehors du fait d’être une amie géniale, est toujours prête à poser pour mes expériences photographiques. Et toujours avec un tel enthousiasme (normal, elle est comédienne), que quand je lui demande « Tiens, Caro est-ce que tu veux bien te mettre en dessous de la pancarte « Interdiction de Fumer » avec une clope allumée ? », elle le fait avec grand plaisir. Non, en fait c’est même mieux que ça : c’est elle qui le propose : « Tu veux que je m’en grille une sous la pancarte « Interdiction de Fumer » là ? » Mais bien sur, avec plaisir !

Depuis cette photo, Caroline est passée à la cigarette électronique. C’est pas mal, j’ai gouté, on peut s’acheter du parfum à la pomme ( comme ça on a l’impression de fumer une chicha). Mais non, toujours pas envie. Je ne vais quand-même pas me forcer à recommencer à fumer ??

Peut-être que ça reviendra tout seul un jour. Qui sait ??

Bizz’’’

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article