Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Paris- Hong Kong

11 Septembre 2013 , Rédigé par MarinaB. Publié dans #Voyages, #Carnet d'Adresses, #Histoires, #Illustrations

Paris- Hong Kong

Paris- Hong Kong

Nous y voila, après quelques 11 heures de vol, on touche la piste de l’une de mes villes préférées. Dès la première fois, le courant est passé entre nous et c’est devenu l’une de mes destinations favorites de mon temps dans la Grande Compagnie Aérienne.

Rien n’est déterminé dans la ville de Hong Kong, rien n’est « fixe ». Tout est en mouvement, en quête de son identité. Même si elle appartient maintenant à la Chine, la ville ne se voit pas et ne se vit pas en tant qu’une ville chinoise. C’est plutôt une des escales les plus cosmopolites au monde. Où le moderne, le chic et l’européen se mélange avec le cheap, le vieux et le faux. On parsème tout ça avec de la cuisine asiatique délicieuse, avec une baie hallucinante et avec des plantes subtropicales partout en ville et en dehors, on mélange dans un shaker (pas à la cuillère) et hop – on y est !

Oui, c’est humide toute l’année et la meilleure période pour y aller sont les mois d’avril-mai-juin, quand il ne pleut pas beaucoup et les températures sont entre 20° et 25 °C.

J’aurais tellement à raconter sur cette ville que ça donnerait un post très long. Trop. Alors il faut choisir. Je vais supposer que vous allez y aller bientôt et je vais donner un carnet de mes endroits préférés sur l’ile. D’ailleurs, ce n’est pas qu’une ile, le Hong Kong. Une grande partie de la ville se trouve sur Hong Kong Island, mais il y a aussi le presque-ile de Kowloon et une multitude d’iles tout autour comme Lantau Island ou Cheung Chau, 260 iles en tout. C’est en réalité plus un état qu’une ville.

Mon moyen de transport favori là-bas est le bateau (ferry), ou alors le taxi : sûr, clean et pas cher du tout, le taxi hongkongais est un rêve de parisien, je vous le dis !

Pour être vraiment « dans la ville » il y a 2 endroits : le quartier de la Centrale sur l’ile et la presque-ile de Kowloon en face sur le continent. 20 minutes de traversé maritime les sépare.

A faire :

- Le matin : aller aux Marchés aux Fleurs, aux Oiseaux et aux Poissons exotiques et se noyer dans un océan d’orchidées. Prince Edward Street, sur Kowloon.

- A midi flâner dans le quartier des Antiquaires autour de Holliwood Road : un « vieux » Hong Kong avec une ambiance authentique garantie ; c’est un quartier où on trouve aussi plein de marchés avec des étalages impressionnants de viande rouge, poissons et toutes sortes de crustacés et de fruits de mer. Prendre « the Green Line » qui traverse le quartier de la Centrale jusqu’aux pentes de Victoria Peak : c’est le plus long escalator du monde (en plein air !), 3 tapis roulant et 20 escaliers mécaniques, la durée de la traversée est de 20 min environ et on peut descendre à plein d’endroits pour élargir la balade ou pour prendre un café dans un des bars tout au long de la montée.

- Pour le déjeuner on reste dans le coin et on choisit soit les Dim-Sum (des petits raviolis cuits à la vapeur) de chez Yung Kee, un célèbre restaurant datant de 1942 au 32, Wellington Street, soit un déjeuner chic chez Pierre Gagnaire au Mandarin Oriental , un hôtel avec vue sur la baie, au 5 Connaught Road.

- L’après-midi : une promenade sur la jonque « Aqua Luna » aux voiles rouges dans la baie de Hong Kong. Planant. On prolonge le « planage » en prenant le Afternoon Tea au Peninsula , le plus ancien et le plus mythique hôtel de Hong Kong sur Kowloon, dans le décor de marbre et de la dorure.

- En début de soirée : faire du lèche-vitrine sur Nathan Road, la rue principale de Kowloon, où, pile devant les vitrines de Chanel ou de Rolex, les vendeurs des contrefaçons vont vous proposer la même chose que vous voyez dans la vitrine en version « fake », en vous abordant dans votre langue (ils sont tous « multi-languales ») et physionomistes avec ça ! La contrefaçon à HKG est un vrai fléau, et même qu’elle a « pignon sur rue ».

- A 2O heures pile comme tous les soirs, assister à la Symphonie des Lumières, visible depuis l’avenue des Stars le long de front de mer sur Kowloon. Il s’agit d’un spectacle lumineux qui dure 10 minutes environ, où des rayons laser très puissants font un jeu des lumières sur les buildings de la baie. Accompagné de musique, s’il vous plait. So kitsch, et beau en même temps.

- Partir ensuite vers le Night Market à Temple Street, toujours sur Kowloon, pour voir le royaume de la vente des objets « qui-ne-servent-strictement-à rien-sauf -à dépenser -de l’argent » sous un ciel ouvert, mais le but de la visite est d’aller manger des crevettes à l’ail dans un restau’ local situé au milieu du marché avec des tables dehors et des montagnes des fruits de mer et des crustacés dans des bacs devant l’établissement , un vrai zoo. Vos doigts vont garder l’odeur des crevettes à l’ail pendant 3 jours, shampoings et lavages inclus, il n’y a rien à faire. Mais c’est tellement bon.

-Terminer la soirée à Lan Kwai Fong à la Centrale – un lieu incontournable de la vie hongkongaise - c’est un quartier des ex-pats’ où les bars et les restaus’ sont regroupé sur 3-4 ruelles piétonnes et où règne tous les soirs l’ambiance de la fête, toutes tables et musique dehors, jusqu’à petit matin.

- Rentrer en taxi, of course.

Voila. C’est loin d’être la liste complète des choses à faire et à raconter sur cette ville mythique. Mais il faut s’arrêter, sinon ce n’est plus un post, mais un livre que je vais faire.

Bon voyage pour ceux qui y vont, et moi, je fais juste un vœu de pouvoir y retourner un jour.

Je vous embrasse.

M.B.

Paris- Hong Kong
Paris- Hong Kong
Paris- Hong Kong
Paris- Hong Kong
Paris- Hong Kong
Paris- Hong Kong
Paris- Hong Kong

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article