Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Nos Copines For Ever

6 Septembre 2013 , Rédigé par MarinaB. Publié dans #Histoire de Femme, #Histoires, #Illustrations

Nos Copines For Ever

« NOS COPINES FOR EVER »

Hier je revenais d’un week-end passé chez une amie (qui est un ange et une extra-terrestre à la fois), et au volant de ma voiture, je réfléchissais : à quoi tiennent nos amitiés ?
Qu’est ce qui fait qu’une amitié fonctionne, que l’on se sente proche d’une personne ? Un jour j’ai lu qu’une femme doit rester très vigilante dans le choix de ses amants et de ses amies, qu’elle doit savoir s’entourer des « bonnes » personnes. Bon, le sujet des « amants » ne va pas être abordé toute de suite, car je ne me sens pas encore prête à livrer publiquement mes réflexions sur ce thème (vaste comme la vie, admettons-le).
Mais nos amiES, nos copines, à qui nous faisons partager nos joies et nos peines, qu’en est- il ?? Quelle est cette recette miracle qui fait qu’une relation fonctionne et nous fait du bien ? Car le but – c’est ça. Moi, je ne pourrais pas vivre sans mes copines, elles font partie de tout ce qui est indispensable à ma survie. Et je parle ici des copines – des vraies, pas juste de celles avec qui on prend l’apéro, mais à qui on fait confiance, et elles – pareille.
Car, je vous assure, il existe des tas de femmes qui n’ont pas d’« amiES », elles n’en ont pas besoin, n’en cherchent pas et ne savent pas ce que c’est qu’une amitié féminine. Moi, je ne sais pas comment elles font, - je ne pourrais pas vivre « sans ».
Ce que j’ai appris, au fil du temps – c’est que, comme toute relation affective, l’amitié aime la modération. Les amitiés « fusionnelles » sont bonnes quand on a 16 ans. Passé cet âge, il faut faire attention. S’appeler trois fois par jour, passer tout les week-ends ensemble et se partager un chien – en général, comme toute relation fusionnelle, ça se termine mal.
Mais, alors, quel est le secret d’une amitié équilibrée ? Je me rends compte que c’est tellement subtil, que les mots ne viennent pas là-dessus.
Cela dit, j’ai appris, au fur et à mesure :
- Qu’une amie qui ne vous fait jamais de compliments - sur ce que vous êtes, sur ce que vous faites, sur ce que vous portez…- n’en est pas une. Courez. Laissez-la où elle est.
- Qu’une amie qui, à chaque fois qu’elle vous appelle ou vous voit, ne parle QUE de ses problèmes et vous – vous avez le droit à la parole très « timing serré » : genre à peine vous avez ouverte la bouche, que déjà elle fait son « ah ben, oui, tiens, à ce propos … » et c’est reparti - tournez les talons et n’attendez même pas la fin – ça n’a aucun intérêt.
- Qu’une amie qui, quand vous lui parlez d’un projet de vie qui vous tient à cœur, vous fait un commentaire du genre : «…non mais, ne me dis pas que tu crois que ça va marcher ??...Parce que des « machins-bidules-trucs-muches » il y en a à la pelle, et d’ailleurs Machine X. a déjà essayé et je te raconte pas tout ce qu’elle s’est pris dans … », là - vous pouvez continuer à prendre un apéro avec, si elle vous fait rire (sans ça - laissez tomber définitivement). Mais, pour confier vos projets, préférez celle qui va vous dire : «…Je suis super-contente pour toi !! Comment envisages-tu procéder ? As-tu bien réfléchi à ceci-cela, et si je peux t’aider… ».

Je n’ai pas de recette-miracle pour nos amitiés. Tout ce que je souhaite, c’est qu’elles durent. Et que je tache d’être une meilleure amie pour mes amies.

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article