Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Le Triangle des Bermudes

13 Juin 2013 , Rédigé par Bogdanova Marina Publié dans #Histoires, #Voyages, #Illustrations

Le Triangle des Bermudes

Maintenant que je suis partie de la Grande compagnie aérienne (avant ça, j’ai fait aussi une « Petite », je vais donc les appeler comme ça, pour éviter toute confusion), je me rends compte que j’ai envie de raconter plein de choses sur la vie « dans les airs » et cette population complexe pour laquelle j’ai énormément de tendresse, pour en avoir fait partie, que sont « les navigants ». Oui, c’est comme ça que ça se dit dans le jargon pro’ de l’aérien : « les navigants ».

Mais attention, il est hors de question de dénigrer quoi que ce soit, ou de révéler je ne sais quoi ! C’est juste que j’ai envie de raconter des moments qui m’ont marqué, des anecdotes, mais aussi remettre certaines choses à leurs places, car le « Mythe de l’Hôtesse de l’Air » est toujours très vivace. Et beaucoup de gens s’imagine ça en mode totale « rêve », genre « Amour, gloire et beauté ». C’est là ou je voudrais essayer de caler un peu plus la réalité de cette vie si particulière.

De toute façon, comme tous les univers professionnels « serrés », l’aérien est un univers à part, avec ses propres lois, son jargon, ses incohérences, ses beaux moments, ses grands moments de solitude et de désespoir, son coté « fête et paillètes », genre « à nous les sorties jusqu’à l’aube ».

Il ne faut pas se fier aux apparences. C’est un métier très difficile. Et j’admire mes anciens collègues qui ont fait ça pendant 10, 20, 30 années : ils ont un sacré mérite, je vous le dis !!

Au fait, ce n’est pas que l’univers des navigants qui est un monde parallèle. L’avion en lui-même est un « sacré numéro ». Déjà, moi (prenez moi pour une folle si vous voulez, mais je sais que je ne suis pas un cas isolé !), je considère l’avion comme un être vivant, qui nous prête gentiment ses entrailles pour nous transporter au-dessus de l’Atlantique (ou ailleurs). Il vit sa propre vie et interfère avec les nôtres. Un truc vraiment particulier que j’ai pu constater, c’est qu’un avion est un vrai « Triangle des Bermudes » à lui tout seul !!

Les choses et les objets y disparaissent en un quart de seconde. Comment ça ? Ben comme je vous le dis : il ne faut rien laisser trainer dans un avion ! Il ne faut jamais poser votre pomme (entamée), votre « Paris Match », votre café sur un coin du galley , vous ne les reverrez plus jamais. Qui peut avoir besoin d’une pomme entamée ??? Personne, je suis d’accord. Qui peut avoir besoin d’UNE chaussure (pied gauche) d’un passager ?? Personne. Ou d’un passeport, laissé dans la pochette du siège avant?? Ne jamais rien déposer dans des pochettes des sièges devant vous !! Tout le monde le sait, en théorie, mais quelle idée d’y ranger ses papiers d’identités, ses Ray-Ban, son Ipad, et son portefeuille avec les billets pour le vol en correspondance !! Vous croyez que 10 heures après, à la fin du vol, après votre « apéritif + vin+ digestif + Shrek 4 + un quart de lexomil + 6 heures de décalage horaire dans la tronche » vous allez vous en souvenir ??!!

J’ai déjà vu une famille entière sangloter à la douane parce que leur « connecting flight » partait dans une heure et que tous leurs papiers, billets compris, sont restés DANS LA POCHETTE du siège avant. Personne n’en a besoin, de leur papiers, c’est clair, mais, une fois l’avion quitté, aussi bien pour les passagers que pour les navigants, pour y retourner – mission impossible. Et surtout qu’un avion après un vol ressemble à un immense champs de bataille où il n’ y a pas eu de vainqueurs, que des victimes – tellement que tout est sans dessus-dessous, qu’on ne voit même pas les sièges sous les montagnes des couvertures-coussins- journaux déchirés-magazines trempés dans du café ( ??), des bouteilles en plastique , des écouteurs usagés, des chewing-gum et des sacs vomitoires ( ça , c’est un sujet à part). La toute première fois quand j’ai vu ce tableau, j’ai halluciné… . Comment ? Trouver quelque chose là-dedans ?? Un Triangle des Bermudes, je vous le dis !

Et c’est là que, en tant que navigant, il va falloir que vous débarquiez car votre « mission est terminée ». N’oubliez surtout pas votre sac à main et votre portable et souhaitez « Bonne chance » au personnel de la société de nettoyage qui vient d’arriver.

La suite – dans un prochain épisode !!

Bizz’’’

M.B.

(Dessin inspiré par les illustrations des « Elégances Aériennes »))

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Kasia 13/06/2013 14:06

J'imagine bien la famille qui pleure à l'aéroport parce qu'ils ont perdu leurs papiers ... Ca sent bon le vécu toutes tes anecdotes ! et bravo pour les dessins :)
K

Bogdanova Marina 13/06/2013 14:13

Oui, les pauvres! J'en ai d'autres, que je raconterai au fur et à mesure...°
Merci pour tes commentaires Kasia !!!