Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

La Ville où on S’Embrasse

17 Septembre 2013 , Rédigé par MarinaB. Publié dans #Photo Street, #LifeStyle

La Ville où on S’Embrasse

La Ville où on S’Embrasse

Je pense que la Palme d’or de la ville où on s’embrasse le plus au monde appartient incontestablement à Paris. Il suffit de sortir dans la rue à n’importe quelle heure de n’importe quelle journée et –hop ! On tombe dessus !

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige (bon, d’accord ça arrive moins souvent à Paris – la neige, mais quand-même). Et alors s’il y a le moindre rayon de soleil- c’est la fête. Des couples qui s’embrassent dans les rues –en veux-tu –en –voila (bon, après, pour les prendre discrètement en photo c’est une autre paire de manche).

Mais ce que je veux dire, c’est que ça parait être tellement naturel, dans ce pays, dans cette ville et j’aime beaucoup cette liberté des français de pouvoir s’embrasser là où ça leur chante.

Ce n’est pas du tout le cas partout ailleurs. Je me souviens d’un épisode qui me fait toujours rire : quand je vivais encore en URSS, je devais avoir 19 ans, on s’embrasser un soir dans la rue avec mon petit copain à l’époque et une grand-mère qui passait à coté nous a traité de « pervers » et a menacé d’appeler la milice (la police soviétique) . Alors qu’on ne faisait QUE s’embrasser, tranquillement au printemps en plein milieu d’une rue .

L’époque s’est radouci depuis en ex-URSS, mais même sans rentrer dans des interdictions, dans combien d’endroits au monde ça ne se fait pas , juste parce que ce n’est pas dans leurs habitudes culturelles et sociales ? Il y en a « à la pelle » ! (Pardon…) Vous ne verrez jamais quelqu’un s’embrasser dans la rue au Japon. Ni à Singapour. On sent d’ailleurs ce coté « synthétique » dans l’air chez eux : ça manque « d’embrassade ».

Est-ce que les Révolutions française ont aussi contribué à cette liberté-là ?? Qui sait… . Dans tous les cas c’est une des libertés qu’il faut garder soigneusement, car elle ne fait que du bien, à tous les âges et saisons, sans distinction.

Biz’’

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article