Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Kiffe Ton Image

5 Août 2013 , Rédigé par Marina Bogdanova Publié dans #LifeStyle, #Photo Street

Kiffe Ton Image

« KIFFE TON IMAGE »

Est-ce qu’il existe « la peur de l’objectif » ? C’est quoi la « photogénie » ? C’est vrai cette histoire du « meilleur profil » ? Qu’est-ce qu’il y a derrière le « Oh nooon, ne me prends pas en photo, j’ai horreur de ça » ? Est-ce qu’il faut être narcissique pour aimer être prise en photo ?

Toutes ces questions m’intéressent et pas que moi, j’en suis sûre. Au fil du temps je pose ce type de questions aux photographes que je connais, ou ceux que je croise. Je trouve aussi certaines des réponses sur leurs sites et blogs, et j’ai également quelques avis personnels sur la question.

Parfois ça peut être de la « fausse modestie » (surtout quand il s’agit d’une fille plutôt jolie), histoire qu’on lui dise : « Mais, enfin, regarde, mais –si, tu es très bien sut cette photo, et elle finit par « en convenir », l’air de « pff, d’accord, mais alors vraiment pour cette fois-là… ». Dommage, car elle se prive de pas mal de jolis moments (à condition de se laisser faire bien sur), mais après tout, chacun son « kiff ».

Mais il existe une véritable histoire du rapport à son image, à COMMENT les autres vont la juger (l’image), parce qu’il s’agit bien de cela : du jugement. Car si la photo reste entre « nous et nous » - le problème, par définition, est inexistant.

J’ai appris récemment qu’une très célèbre bloggeuse (avec des centaines de visiteurs tous les jours sur ses pages), qui prend elle-même des photos sublimes, qui est une très jolie femme, avoue d’avoir une « peur bleue » de se faire prendre en photo car l’idée du « jugement » de ses lecteurs sur son apparence lui est à peine supportable (elle-même le dit).

Oui, la photogénie existe. Et n’importe quelle personne peut accéder à « l’état de grâce » avec des photos d’elle (la personne - elle ou lui, of course) qui la montrent sous son « meilleur jour ». Pour peu que le (ou la) photographe l’amène vers un état de « lâcher prise » total et que l’alchimie du triangle « œil du photographe-objectif-sujet » transforme « du plomb en or ». Ce n’est pas par hasard si sur une série de prises ce sont celles qui sont «sur la fin » qui sont les meilleures.

Et pour le narcissisme – c’est claire qu’une dose de cette potion aide. Et comme tous les traits de personnalité « à double tranchant » - il peut s’avérer d’être un allié, utilisé à bon escient.

Et, quoi qu’il se passe, j’aime assister à des « scènes de prise en photo ». Et, si j’ai une chance, en plus, de prendre une photo de ce moment, c’est le pied !!!

Bonnes et Heureuses Photos de Vacances à Toutes et à Tous !!!

Biz’’’

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article