Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

Du Beau, du Bon et du Brut

18 Février 2014 , Rédigé par MarinaB. Publié dans #Photo Studio, #LifeStyle

Du Beau, du Bon et du Brut

Il y a encore quelque temps j’affirmais haut et fort que: « moi et la nature morte (en photo - je l’entends) – ça fait 14".

Bon, comme on dit : si on veut changer d’avis – on a le droit, et même que, parfois, ça peut faire du bien.

Alors, à force d’expérimenter, en cours, des différentes façons de voir des objets à travers mon objectif, je me suis rendue compte, finalement, que j’ai trop vite fait d’avoir blâmé de cette façon toute la nature morte. Et que, à mon grand plaisir et étonnement – j’ai eu le droit à des surprises.

Alors, quand on a du mettre en scène, chacun, « son » petit déjeuner en studio, j’ai découvert que, déjà, d’une – la nourriture n’est pas du tout, en tous cas, à mes yeux, une nature morte, et de deux : que ça procure un plaisir que je qualifierais d’esthétique, de préparer, penser, mettre en place et … mettre en boite (photographiquement parlant), des belles et des bonnes choses qui se mangent.

Je n’ai été surprise, à vrai dire, qu’à moitié, car depuis déjà un moment, j’adore « feuilleter » les pages de Pinterest (et oui, j’avoue, je m’y suis mise, à « pin it » et je dois dire, que c’est assez addictif) consacrées au « food » et je trouve que les photos culinaires peuvent être vraiment très belles, surtout quand il y a des éléments « brut » en plus : une vieille table en bois, des serviettes en lin, du fer et de l’émail, de l’argenterie qui a vieilli, du cristal mélangé avec des assiettes en porcelaine ébréchées, bref – du vieux avec du neuf, du brillant avec du terni, du brut avec du fin.

Je trouve que ça va bien comme concept pour la cuisine et pour la nourriture, ce type de mélange.

Là où la surprise m’a choppé – c’est quand j’ai découvert que j’aime ça : déplacer une framboise pour qu’elle prenne mieux la lumière, faire bien attention à ce que les miettes du pain se voient, m’énerver parce que : « mais pourquooooooi j’y arrive pas à ce que l’on voit sur la photo que le thé qui fume – et ben, il fume… ??!! »

Alors, maintenant, je trouve, encore plus qu’avant, que notre nourriture – elle est bien vivante. A tel point que la « nature morte » - ce n’est vraiment pas un terme adapté, à mon gout. Je comprends maintenant que des photographes (des pro, des amateurs, des passionnés ) – tombent amoureux de cet art-là : celui de la table, de la cuisine, celui où on veut montrer une belle tomate bien ronde, bien fraiche et bien rouge, avec une goutte de rosée qui glisse sur sa peau lustrée, légèrement ombrée par une feuille verte. Qui a dit : « la nature morte » ???!!!

A très vite.

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article