Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marina B.

L’Inspiration, la Seine et moi

22 Octobre 2013 , Rédigé par MarinaB. Publié dans #Photo Street, #Histoires autour de la Photo, #Histoires

L’Inspiration, la Seine et moi

L’Inspiration, la Seine et moi

Vous connaissez ce truc –quand on vous donne un thème et qu’il faut rendre ce que vous avez trouvé de plus approprié sur le sujet (des photos, en l’occurrence) et que vous êtes en panne totale d’inspiration ? Et bien voila –c’est exactement ce qui m’est arrivé avec l’histoire de la Seine.

On nous a donné un sujet à préparer (en image of course), en cours de la photographie : « La Seine ». Ni plus ni moins. Car qu’y a-t-il de plus beau, plus précis et plus vaste que la Seine ??? L’identité même de Paris, des Parisiens et … de la France même, oserais-je dire ??

C’est comme s’attaquer à la trame centrale de toute une vie. Que dis-je, de tout un monde. Plus le sujet est large – plus il est difficile de choisir son créneau.

Les jours passaient, et , je ne sais pas comment ont vécu cela mes camarades de EFET – vous me direz, ah, ?- mais moi je n’avais toujours pas d’idée spécifique sur ce que je veux.

Alors, j’ai fais, dimanche, une pale tentative d’en tirer quelque chose, en entreprenant une balade le long du fleuve en question, mais toutes mes tentatives sont tombées à l’eau ( !! pardon…).

Et, alors, limite désespérée, lundi matin je suis tombée du lit avec une ferme détermination d’arracher à notre Seine quelques images, coute que coute.

Le grand beau faisant ce jour-là j’ai accouru sur les berges de l’ile Saint-Louis, un de mes lieux de prédilection parisienne, en me disant qu’il est impossible que j’en revienne les mains et l’appareil photo vides.

Je n’ai pas été déçu. Car, en plein 4-ème arrondissement de Paris, sur le Quai d’Orléans, je me suis retrouvée … en pleine campagne. Il y a là-bas une partie des berges, pavées et en pente, qui descendent directement dans la Seine et où on peut se poser – les pieds dans l’eau (mais j’ai gardé mes bottes). Et là, je suis tombée sur l’invasion des canards et des cygnes parisiens.

Comment je sais qu’ils sont parisiens ? Parce qu’ils vous regardent comme si vous étiez leur meilleure copine et que c’est tout juste s’ils ne vous proposent pas d’aller prendre un petit café en terrasse dans le coin, histoire de papoter un peu. A un moment donné, un cygne à commencé à s’approcher de moi de tellement près, que j’ai failli détaler (c’est pour vous dire – qui avait plus peur de qui dans l’histoire…) et à un autre moment deux joyeux canards ont piqué un sprint (un rencard urgent ??) et ont failli se prendre leurs pa-pattes dans mes pieds, tellement qu’ils couraient tout près. Un zoo en plein air, je vous dis.

Du coup, j’ai trouvé mon sujet-créneau pour les photos !! « Oasis vivant sur Seine ». Why not ?

Je vous montrerai ça juste après jeudi (c’est là qu’il faut rendre le thème).

Après avoir bavardé avec ma « voisine des berges », la jeune femme sur la photo, qui a observé mes échanges photographiques avec les canards, je suis repartie, avec un sens du devoir accompli…. Jusqu’à une prochaine fois. Mais j’aime bien être toujours « en quête de quelque chose ». Pas vous ?

A très vite.

M.B.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article